En souvenir de Marcel Enjourbault ...

Voici quelques photos de ses exploits réalisés à 80 ans avec le Vélo Sportif Villecresnois ...

Nous avions fêté les 80 ans de Marcel Enjourbault tous ensemble au restaurant le 28 novembre dernier et j'avais rappelé les points forts de sa carrière :

-      Il est né le 20/9/1928 à Saint-James dans la Manche aux confins de la Bretagne et de la Normandie. Nous nous en sommes assurés en sa présence en réalisant une flèche de Paris au Mont saint-Michel en vélo pour consulter les registres sur place le jour de ses 80 ans le 20 septembre dernier.

-      Il a joué au football pendant une ou deux saisons à Guingamp quand il était jeune et compétiteur et compétitif.

-      Il nous raconté qu’il avait beaucoup travaillé sur la place de Paris, comme boucher aux Halles notamment, mais les détails nous manquent un peu, avant de profiter d’une retraite bien méritée.

-      En sportif retraité, il s’est mis au barefoot qu’il a pratiqué sur plusieurs continents notamment en europe à Villeneuve Saint Georges au milieu des goujons mais aussi en amérique en se risquant au milieu des crocodiles dans les Everglades en Floride. Rappel : Le bare-foot c’est le ski nautique à pieds nus.

-      Il y a dix ans environ, sa recherche permanente des défis sportifs l’a conduit naturellement au cyclotourisme dont la pratique lui semblait conforme à son choix d’une vie saine et sans excès alimentaires. En vrai sportif, il ne buvait quasiment jamais d’alcool.

 

Sur le vélo Marcel a véritablement trouvé des défis à sa mesure en roulant régulièrement deux fois par semaine et en participant à nos grandes randonnées, je citerai pour les plus importantes :

-      les rallyes et randonnées organisées par le CODEP94 dans la vallée de la marne,

-      l'audax de Villecresnes de 200 km tous les ans,

-    le parcours Lozère-Aveyron-Cantal en 2002,

-     le tour complet de la Bretagne du Mont-Saint-michel jusqu’à Noirmoutier en 2003,

-    le Paris-Honfleur en 2005,

-    la montée du Mont-Ventoux et le BCMF de Manosque en 2007.

-      Cette année nous avons réalisé la randonnée de Créteil à Saragosse dont il était le doyen. Lors de cette randonnée je l’ai cotoyé très longtemps sur le vélo et en partageant sa chambre tous les soirs. Je peux vous témoigner que c’est un très bon compagnon, accrocheur et volontaire sur le vélo, équilibré, généreux et par ailleurs espiègle, amusant et très facile à vivre ensuite pour le repos.

 

Marcel Enjourbault est devenu notre ami, un ami discret, toujours partant pour les grands raids. Nous avions fêté ses 80 ans au restaurant seulement quatre jours avant son accident, et il y avait une affluence record, car dans ce club tout le monde l’aimait.

 

Je n'ai pas envie de parler de son accident du 2 décembre (un véritable assassinat de la route) car c'est le seul mauvais souvenir qu'il nous a laissé et pourtant il n'y est pour rien.

 

Marcel tu nous manques déjà et tu vas encore beaucoup nous manquer !!!  

 

Daniel Le Roy, président du VSV