De ZIBIDO SAN GIACOMO à VILLECRESNES par le VSV

Notre Audax de 200km du samedi 21 mai est passé, nous sommes prêts pour réaliser notre objectif de l’année : relier Zibido à Villecresnes à vélo. Parmi nous, il y avait un impatient, Gérard-D qui  décida de partir, seul sur sa bicyclette, le mardi et de commencer par  la liaison Villecresnes Zibido. Arrivé à Zibido le samedi après midi, il fut instantanément reconnu et chaleureusement accueilli, nous l’avons retrouvé à notre arrivée le dimanche, il venait de faire une balade avec son nouvel ami Tonio.

Quand à nous, aussitôt arrivé et déjà pris en charge par les familles. Ensuite, nous nous sommes tous retrouvés pour un diner sur la place du village, organisé pendant la fête du riz, avec Monsieur le Maire de Zibido, le comité de jumelage et divers personnalités. La soirée se termina par un spectacle et avons regagné nos familles.

 

Lundi matin, les cyclistes italiens nous attendaient. Une petite sortie de 65km, dirigée par Placido Caracci (champion du monde amateur),  nous permis de visiter la campagne environnante, Pavi, et de terminer par le verre de l’amitié. Vers les 17h, tout le monde était convié pour une « gélata » maison, on n’a rien laissé. Le soir, on se retrouva tous pour diner, et je pense que cette soirée restera longtemps dans nos esprits. Je la résumerai par : le plaisir d’être ensemble.

 

Mardi matin, il faut y aller. Nous saluons nos hôtes sur la place de la Mairie et le départ pour la France est donné.

Première étape : Zibido – Santa Maria Magiorre (170km). Le temps est beau, mais le passage à l’ouest de Milan est fastidieux et délicat, heureusement la beauté du Lac Majeur nous fait oublier les premières heures.  Nous quittons les rives pour la montagne, nous sommes intégrés à la carte postale.

 

Deuxième étape : Santa Maria Magiorre – Aigle(Suisse)185km. Après une bonne nuit de repos, c’est la haute montagne qui se dresse devant nous,  le col du Simplon avec ses 2005m va nous faire souffrir mais il ne nous résistera pas. La descente de la vallée du Rhône nous  a surpris, un vent violent de face ralenti notre progression et notre arrivée au Centre Mondial du Cyclisme fut légèrement retardée.

 

Troisième étape : Aigle - Poligny (Jura) 170km. Après un petit échauffement sur les rives du Lac Léman  et la traversée de Lausanne où notre ami Gérard-P nous fit une petite frayeur, (soleil par-dessus le vélo, casque explosé et pédale cassée), c’est le Jura qui nous barre la route. Le groupe s’égraine mais le regroupement se fait naturellement pour le ravitaillement à Mouthe. Il n’y faisait pas froid. C’est sous une petite pluie que nous rejoindrons la Ferme du Château de Bersaillin, d’une architecture assez particulière.

 

Quatrième étape : Bersaillin (Poligny) - Semur en Auxois(160km).  Le Jura franchi, nous prenons la direction de la Bourgogne. Une première partie assez facile. Mais cachées derrière Nuits Saint Georges, de nouvelles bosses font leur apparition et si nous voulions déjeuner, il nous fallait monter jusqu’à Châteauneuf où notre ami François avait réservé. L’après midi, l’arrivée dans la ville médiévale de Semur ne fut plus qu’une simple formalité.

 

Cinquième étape : Semur en Auxois - Villenavotte (Pont sur Yonne 155km). Le rythme est pris, cette étape ne comporte pas de grandes difficultés et nous rentrons sur notre territoire. Arrivés à Villenavotte, c’est la décompression, il ne nous reste que 95km, juste un échauffement. 

 

Sixième étape : Villenavotte - Villecresnes (95km). Nous sommes chez nous. Ce parcours, nous le connaissons bien, nous l’avions fait la semaine précédente lors de notre Audax. A Blandy les Tours, c’est avec joie que nous avons fais la liaison avec les cyclistes Villecresnois  et Italiens venus à notre rencontre. La fin de l’étape fut plus calme, nous sommes rentrés au rythme des novices. L’accueil des Villecresnois nous fit chaud au cœur, nous étions heureux d’avoir contribué au bon déroulement de cette fête du jumelage, un cordon venait d’être tracé entre les deux villes.

 

Je pense que nous aurons souvent une pensée pour cette épopée, qui au delà de l’effort physique, de la beauté des régions traversées, apporte surtout cohésion et amitié entre les participants.

 

Je remercie toutes les personnes qui se sont engagées auprès de nous, de Zibido et de Villecresnes,  pour que ce projet devienne réalité. J’espère que nous leur avons apporté du bonheur. Nous, nous avons trouvé des Amis…  

                                                             Le Président du VSV.


Rencontre avec les cyclistes de Zibido,
nous sommes prêts pour notre première sortie ensemble.


         Lundi matin à Zibido, Sonia et Gisèle avant le départ de la rando.

  Gérard et son nouveau copain Tonio, C'est du sérieux.

Après l'éffort, le réconfort, le pôt de l'amitié.
Belle table de cyclistes... 

Petite photo du groupe en visite à Pavi.

  Nous étions bien à Zibido San Giacomo.

C'est l'heure, il faut y aller.
 Nos hôtes nous acompagnent jusqu'au départ.


François dans le Simplon (2050m).
Nous sommes proches de la neige, il fait un peu frais.


Christian, pourqoi tu triches ?

Blandy les Tours, nous ne sommes pas loin.
Rencontre avec le groupe parti de Villecresnes, ici le VCRMandres.


C'est fait, nous sommes tous arrivés.
 Un peu dur, mais super... Prêts à repartir.

Merci pour leur accueil, à tous les Villecresnois présents,
ainsi qu'à nos Invités.

 

                                                                                            Plus de photos; Diaporama.................  Cliquez ici !!

                                                                                    Retour  Accueil..............Cliquez ici  !!